Blog

Adolescence: voici la lettre que votre enfant aimerait vous écrire:

« Cher parent, Voici la lettre que je voudrais pouvoir t’écrire. Ce conflit dans lequel nous sommes maintenant, j’en ai besoin. J’ai besoin de ce combat. Je ne peux pas l’expliquer parce que je n’ai pas le vocabulaire pour le faire et parce que, de toute façon, ce que je dirais n’aurait pas de sens. Mais j’ai besoin de ce combat. Désespérément. J’ai besoin de te détester pour le moment, et j’ai besoin que tu y survives. J’ai besoin que tu survives au fait que je te haïsse et que tu me haïsses. J’ai besoin de ce conflit, même si je le hais. Peu importe ce sur quoi nous sommes en conflit : heure du coucher, les devoirs, le linge sale, ma chambre en désordre, sortir, rester à la maison, partir

Dans la tête des décrocheurs scolaires (article du temps)

Ils ne trouvent pas leur place, alimentent parfois la rubrique des faits divers et risquent d’aboutir à l’aide sociale: les élèves qui perdent pied à l’école souffrent et mettent la société à l’épreuve. Plongée inédite dans le monde de Marine, Thibault, Aurèle et les autres. Cette enquête a été réalisée par Laurie Willommet, lauréate de la Bourse Le Temps, enseignante (voir plus bas). Elle a mené près d'une vingtaine d'entretiens en profondeur avec des décrocheurs, des parents, et différents acteurs du monde de l'éducation vaudois. Vous découvrirez ci-dessous son récit, une interview de la spécialiste du décrochage Catherine Blaya, des chiffres et des liens utiles, ainsi que le «making of» d

Hyperconnectés: le cerveau en surcharge (émission d'Arte)

Grâce aux smartphones, ordinateurs et autres tablettes, nous sommes reliés au monde en continu. Mais ce déluge d'informations menace notre bien-être. Un tour d'horizon éclairant des risques de l'hyperconnexion et des remèdes possibles. Chaque jour, 150 milliards d’e-mails sont échangés dans le monde. Les SMS, les fils d’actualité et les réseaux sociaux font également partie intégrante de notre quotidien connecté, tant au bureau qu’à l’extérieur. Nous disposons ainsi de tout un attirail technologique qui permet de rester en contact avec nos amis, nos collègues, et qui sollicite sans cesse notre attention. Comment notre cerveau réagit-il face à cette avalanche permanente de données ? Existe-t-

Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook Basic Square
Nathalie Martin
Psychologue FSP
Chemin de Vauvrise 15
1880 Bex (Vaud)
Suisse
Tél. 078 634 49 31
  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook Basic Square